Le tracé

De la Porte d’Asnières à la Porte Dauphine, ce sont 3,2 km supplémentaires et sept nouvelles stations qui compléteront vers l’ouest le tracé de l’actuel T3b.

Le tramway reliera la Porte d’Asnières à la Porte Dauphine en 15 minutes en passant par : Porte de Courcelles, Porte de Champerret, Porte de Villiers, Porte des Ternes, Porte Maillot et Bruix-Lalo. Sur les sept nouvelles stations dont les noms définitifs ne sont pas encore définis, trois seront en correspondance avec les lignes 1, 2 et 3 du métro, et les lignes C et E du RER. Sans compter les nombreuses lignes de bus et la possibilité d’utiliser les pistes cyclables.

En empruntant principalement les boulevards des Maréchaux, le T3b desservira les 17e et 16e arrondissements de Paris, ainsi que les communes limitrophes de Levallois-Perret et de Neuilly-sur-Seine. Ce territoire, qui manque à ce jour de desserte en transports en commun, notamment de rocade, profitera des liaisons rendues possibles par le T3b.
De nombreux établissements et équipements seront desservis, notamment le Palais des Congrès et l’Université Paris-Dauphine.

Le prolongement du T3b est aussi une opportunité pour végétaliser la ville : 365 arbres seront plantés, et certaines parties du parcours seront engazonnées.

Découvrez avec la carte interactive de l’ensemble du tracé du tramway T3.

Porte d’Asnières

Le T3b démarrera son parcours Porte d’Asnières (17e arrondissement de Paris) en direction de Porte Dauphine.
Point de jonction entre Paris et Asnières-sur-Seine, la Porte d’Asnières est desservie par les lignes de bus PC, 53, 94, et 341, ainsi que par le T3b récemment prolongé depuis Porte de la Chapelle.
De là, le T3b empruntera le boulevard Berthier pour faire une première halte à la station Porte de Courcelles, située après la place Léautaud, sur l’avenue Paul Adam.
Le tramway desservira divers lieux et équipements, tels que le marché Berthier, les équipements sportifs du boulevard de Reims ou l’école polyvalente de Reims.

Ce nouveau moyen de transport est aussi l’occasion de réaménager l’espace urbain en créant une piste cyclable unidirectionnelle confortable de part et d’autre du boulevard et une plateforme végétalisée. Le bel alignement d’arbres des rues de l’Abbé Rousselot et Jules-Bourdais sera quant à lui conservé et les trottoirs seront de largeur comparable à l’existant.

Porte de Courcelles

Bordée par le square Sainte-Odile, la Porte de Courcelles (17e arrondissement), depuis le début du XIXe siècle, relie Paris à sa commune limitrophe, Levallois-Perret, sans souffrir de la coupure créée par le boulevard périphérique.
Elle est déjà desservie par les lignes de bus PC, 84, 92 et 165.
La nouvelle station de tramway Porte de Courcelles permettra d’accéder plus facilement à divers équipements et services, tels le futur Centre européen du judaïsme, le Conservatoire municipal Claude-Debussy ou encore l’Espace Champerret.

Perspective de la Porte de Courcelles
Afin de gagner la station suivante, Porte de Champerret, le T3b poursuivra son parcours dans un espace urbain dense, de la place Léautaud à la place Stuart-Merrill, le croisement des boulevards Maréchaux avec l’avenue de Villiers.

Pour l’occasion, la place Léautaud sera reconfigurée avec :
• Un carrefour à feux
• Une piste cyclable sécurisée
• Des trottoirs élargis avec des passages piétons sécurisés
• Des nouveaux arbres supplémentaires.

Porte de Champerret

À l’intersection des villes de Paris, Levallois-Perret et Neuilly-sur-Seine, la Porte de Champerret (17e arrondissement) donnera son nom à la troisième station du prolongement du T3b à l’ouest.
Terminus des lignes de bus 92, 164 et 165, la Porte de Champerret est par ailleurs desservie par les lignes PC, 93 et la ligne 3 du métro parisien. Pour les besoins du prolongement du T3b, le pôle bus Champerret sera réorganisé afin d’optimiser le fonctionnement des lignes concernées.

Pour rejoindre la station suivante, Porte de Villiers, le tramway circulera le long du boulevard Gouvion-Saint-Cyr dans un secteur très dense, actuellement minéral et fortement marqué par la place de la voiture. La zone sera limitée à 30 km/h afin de sécuriser la circulation des piétons. L’accès à la voie souterraine Champerret, au début du boulevard Gouvion-Saint-Cyr, sera quant à lui, comblé.
Autres aménagements notables : des trottoirs élargis avec traversées piétonnes sécurisées, une piste cyclable, des alignements d’arbres, ainsi qu’une plateforme engazonnée, hors station.

Perspective sur le boulevard Gouvion Saint-Cyr
Perspective sur le boulevard Gouvion Saint-Cyr

Porte de Villiers

La Porte de Villiers (17e arrondissement) est située à la limite communale de Paris, de Levallois-Perret et de Neuilly-sur-Seine. Déjà connectée à la ligne de bus PC, elle accueillera le nouveau T3b aux abords de la rue Guersant.
La station sera aménagée en quai central dans l’axe du boulevard Gouvion-Saint-Cyr, à proximité d’équipements tels que le stade Paul Faber.

Porte des Ternes

Le tramway poursuivra ensuite sa route en direction de la station Porte des Ternes (17e arrondissement), située entre l’avenue des Ternes et la rue Ruhmkorff, à proximité immédiate de Neuilly-sur-Seine. Cette nouvelle option de transport s’ajoute aux lignes de bus 43, PC, tout en offrant une meilleure desserte du Palais des Congrès, ainsi que des futurs ensembles urbains « Mille Arbres » et « Ville multistrates ».
Sur cette partie du tracé, la circulation du boulevard Gouvion-Saint-Cyr sera apaisée par la création d’une zone 30 intégrant un itinéraire cyclable. Une autre piste cyclable sera positionnée au niveau des trottoirs élargis pour la circonstance. Une aire piétonne sera également aménagée au profit d’une vie locale favorisant l’accès aux nombreux commerces de bouche et restaurants in situ. Les beaux alignements d’arbres existants seront majoritairement conservés.

Porte Maillot

À mi-chemin entre l’Arc de Triomphe et l’Arche de la Défense, la Porte Maillot est située au milieu de l’axe historique de Paris, à la limite des 16e et 17e arrondissements.
Le site fait l’objet d’un grand projet de requalification urbaine afin de valoriser cet axe majeur et symbolique de la capitale, de même que sa liaison avec Neuilly-sur-Seine et le bois de Boulogne, tout en offrant plus de place aux piétons et aux cycles.

Perspective du tramway à la Porte Maillot
Perspective du tramway à la Porte Maillot

La future station du T3b s’insérera sur le parvis, à proximité du bâtiment voyageurs du RER C, avec un enjeu : assurer la sécurité du franchissement de la place de la Porte Maillot et une intermodalité optimale entre l’ensemble des transports en commun (T3b, le RER C, la ligne 1 du métro, ainsi que le futur RER E-EOLE).
À terme, les habitants profiteront d’un ensemble urbain cohérent,  desservi par un maillage de transports structurés et favorisant la continuité des itinéraires cyclables en trois points. Ils jouiront également d’un cadre de vie amélioré avec la reconstitution du site classé du bois de Boulogne, grâce à l’extension du square Alexandre et René-Parodi et la requalification du square Anna-de-Noailles.

Bruix-Lalo

La station Bruix-Lalo (16e arrondissement) se situera après l’intersection du boulevard Amiral-Bruix avec la rue Lalo et le boulevard Thierry-de-Martel.
Traversant le riche patrimoine végétal du boulevard Amiral-Bruix, le tramway desservira les terrains de sport Jean-Pierre Wimille et la liaison piétonne vers le bois de Boulogne tout proche.

Perspective sur le boulevard Bruix-Lalo
Perspective sur le boulevard Bruix-Lalo, avant la station éponyme

En amont et en aval de la station, deux itinéraires cyclables seront aménagés, les trottoirs seront élargis et la nouvelle plateforme sera majoritairement engazonnée. Quant aux alignements d’arbres, les existants seront conservés, voire prolongés pour certains, et de nouvelles plantations seront réalisées côté Boulogne.

Porte Dauphine

La Porte Dauphine est située dans le 16e arrondissement de Paris, à l’extrémité ouest de l’avenue Foch et aux abords du bois de Boulogne. Terminus du futur T3b au départ de Porte d’Asnières.
Depuis la station précédente, Bruix-Lalo, le tramway aura franchi la place du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, à la fin du boulevard de l’Amiral-Bruix, pour rejoindre le boulevard Lannes, jusqu’au croisement avec la rue de Longchamp.
La station Porte Dauphine sera positionnée au tout début du boulevard Lannes, au plus proche des correspondances avec le RER C et la ligne 2 du métro, juste en face de l’Université Paris-Dauphine. Au-delà, les voyageurs accéderont facilement au bois de Boulogne, au site classé des Allées de l’avenue Foch et aux terrains de tennis du boulevard Lannes.

Le projet a été conçu pour préserver le rond-point forestier central, le monument en mémoire du Maréchal de Lattre de Tassigny et un fonctionnement de la circulation en giratoire.
L’aménagement de l’espace intégrera par ailleurs deux itinéraires cyclables complémentaires pour le franchissement de la place, la conservation de la plupart des alignements d’arbres et la création d’une plateforme engazonnée.

La desserte des bus

La réalisation d’une ligne de tramway ou d’une extension nécessite une restructuration du réseau bus du secteur. La restructuration du réseau bus autour de la Porte Dauphine sera précisée lors des prochaines étapes du projet.

La desserte prévisionnelle des bus prévue à l’horizon 2023 sera la suivante :

  • Porte d’Asnières : 20, 94, 341, N154
  • Porte de Courcelles : 84, 92, 165
  • Porte de Champerret : 92, 93, 163, 164, 165, N16, N52, N152
  • Porte des ternes : 43
  • Porte Maillot : 73, 82, 244, 274, N11, N24, N153
  • Porte Dauphine : PC