Le système de transport

Matériel roulant, revêtement de la plateforme, disposition des stations et sites de maintenance sont toutes les composantes du tramway. Explications de leurs caractéristiques.

Le matériel roulant

Il fonctionne à l’électricité et est alimenté par une ligne aérienne de contact (LAC).

Le tramway est :
• Élégant et silencieux,
• Confortable et spacieux,
• Majoritairement vitré, il permet aux voyageurs de redécouvrir la ville,
• Doté d’une capacité de 300 places, dont 75 places assises,
• Équipé d’un système d’annonce visuelle et sonore des stations,
• Accessible à tous (en savoir plus ici).

À quoi ressemble-t-il ?

Les rames du T3b seront comme les précédentes aux couleurs d’Île-de-France Mobilités et de la RATP. La face avant du tramway possède un “nez” unique empreint de fluidité et d’élégance.

Le revêtement de la plateforme

La plateforme est l’espace sur lequel circule le tramway. Elle est en grande partie engazonnée avec près 14 000 m2 de gazon. Elle dessine un “ruban vert” sur les boulevards des Maréchaux.

La plateforme associe également d’autres matériaux en fonction des contraintes techniques et matérielles :

  • Un revêtement végétal pour l’essentiel ;
  • Un revêtement minéral en station et sur les traversées piétonnes ;
  • Un revêtement routier de type « enrobé » aux carrefours.

Les stations

Les stations seront spacieuses, puisqu’elles feront 45 m de long. Leur largeur sera au minimum de 3,5 m voire plus sur certaines parties.

Chaque station sera équipée :

  • D’abris pour les voyageurs avec des retours vitrés pour protéger des intempéries ;
  • D’un système d’information annonçant les 2 prochains tramways ;
  • De plans des réseaux et des quartiers ;
  • De distributeurs de titres de transport ;
  • D’une borne d’appel en milieu de quai.

Les sites de maintenance

Les sites de maintenance et de remisage (SMR) sont nécessaires pour :

  • Réparer les véhicules endommagés ;
  • Assurer leur entretien ;
  • Garer les véhicules immobilisés ;
  • Accueillir les rames nécessaires à l’exploitation de la ligne prolongée.

Il en existe deux, respectivement dans les 19e et 15e arrondissements. Le prolongement du T3b ne nécessite pas la création d’un autre site de maintenance.

  • Le SMR « Ladoumègue » est sur la partie nord du stade Jules-Ladoumègue. Il respecte une charte environnementale avec un chauffage à plus de 90 % par géothermie, des panneaux photovoltaïques sur le toit et un recyclage de 80 % des eaux de lavage des rames du tramway ;
  • Le SMR « Lucotte » est proche du pont du Garigliano, le terminus du T3a.