Les étapes précédentes

L’extension du tramway jusqu’à la Porte Dauphine est le quatrième jalon d’un projet d’envergure. Son objectif ? Faire le tour de la capitale, en suivant principalement les boulevards des Maréchaux. Retour sur les précédents tronçons du T3.

Le tramway est un mode de transport qui était très utilisé dans les années 1930. Avec l’arrivée de nouveaux moyens de transports (métro, bus, voitures), il tombe dans l’oubli jusqu’en dans les années 90. A cette période, il s’implante en Seine-Saint-Denis puis dans d’autres départements franciliens : aujourd’hui 8 lignes de tramway  sont en service en Île-de-France et 5 autres lignes sont en projet.

Face au besoin de transports de surface en rocade, le T3 a été la solution pour assurer la régularité des temps d’attente et de parcours. Mode de déplacement efficace, le tramway est également non-polluant étant 100% électrique. Son implantation redessine l’espace public et permet de faire le lien entre Paris et les communes limitrophes.

Un tramway en deux arcs

Le premier tronçon du T3, mis en service en décembre 2006, a relié le pont du Garigliano à la Porte d’Ivry.

Un premier prolongement de la Porte d’Ivry à la Porte de la Chapelle a été mis en service en 2012. C’est à l’occasion de celui-ci que le choix a été fait de scinder le tramway T3 en deux arcs : le T3a relie le pont du Garigliano à la Porte de Vincennes et le T3b relie à ce jour la Porte de Vincennes à la Porte d’Asnières. Les deux axes sont indépendants ce qui permet une adaptation des fréquences au nombre de voyageurs.

Un deuxième prolongement a permis de relier, depuis fin 2018, la Porte de la Chapelle à la Porte d’Asnières.

Aujourd’hui, c’est le troisième prolongement entre Porte d’Asnières et Porte Dauphine qui se réalise.

Le premier tronçon : Pont du Garigliano à Porte d’Ivry

Mis en service le 16 décembre 2006, le premier tronçon du tramway T3 comporte 17 stations sur un tracé de 7,9 km. Il relie le Pont du Garigliano à la Porte d’Ivry en 24 mn.

Station Porte d'Orléans
La station Porte d’Orléans

Cette partie du T3a est en correspondance avec 2 lignes de RER, 5 lignes de métro et de n,omberuses lignes de bus. Il traverse 3 arrondissements parisiens (15e, 14e et 13e) et concerne directement 7 communes limitrophes (Issy-les-Moulineaux, Vanves, Malakoff, Montrouge, Gentilly, Le Kremlin-Bicêtre et Ivry-sur-Seine). Depuis novembre 2009, le T3 est en correspondance avec la ligne T2 prolongée, à la station Porte de Versailles.

La fréquentation de la ligne, d’abord en adéquation avec les prévisions a beaucoup augmenté, révélant une attente très importante de ce nouveau mode de transport.

L’arrivée du T3 sur les boulevards des Maréchaux au sud de Paris a permis une véritable transformation du cadre de vie. L’implantation du tramway a été accompagnée par un réaménagement complet des boulevards permettant ainsi une redistribution de l’espace public. Plus de place a été donnée aux circulations douces : piétons, cyclistes… et la ligne de tramway comme l’intégralité de la voirie ont été rendues accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Le premier prolongement entre Porte d’Ivry et Porte de la Chapelle

Le 15 décembre 2012, le prolongement du tramway T3 entre les portes d’Ivry et de la Chapelle a été mis en service. Long de 14,5 km et comportant 26 stations, il a permis de relier 5 arrondissements supplémentaires et de requalifier les boulevards des Maréchaux à l’est de Paris.

Les stations de ce premier prolongement sont en correspondance avec 2 lignes de RER, 11 lignes de métro et de nombreuses lignes de bus et elles sont toutes situées à moins de 300 mètres d’une station Vélib’. Pour permettre une exploitation régulière de la ligne, ce prolongement a été réalisé en deux arcs (devenus T3a et T3b), avec une correspondance à Porte de Vincennes.

La station du T3 à Porte de Pantin
La station du T3 à Porte de Pantin

Ce prolongement de la ligne T3 s’est inscrit dans un projet plus global de desserte de secteurs en pleine mutation économique, démographique et urbaine, et a anticipé les besoins des futurs quartiers parisiens et des communes limitrophes (Ivry-sur-Seine, Charenton-le-Pont, Saint-Mandé, Vincennes, Montreuil, Bagnolet, Le Pré Saint-Gervais, Les Lilas, Pantin, Aubervilliers et Saint-Denis). Il a prolongé le travail de couture urbaine entre Paris et sa proche couronne, initié par le premier tronçon du tramway.

Les boulevards des Maréchaux situés à l’est et au nord-est de Paris ont ainsi été redessinés, notamment grâce à la continuité de la plateforme végétalisée du tramway et à l’augmentation de 20 % du nombre d’arbres sur le parcours du tramway et à proximité. Outre le réaménagement complet des boulevards et leur mise en accessibilité, de nombreux ouvrages d’art ont été réalisés. Deux des plus emblématiques ont été l’élargissement du pont National sur la Seine et la construction d’un pont sur le canal de l’Ourcq, permettant au tramway de traverser ces deux cours d’eau.

Les 10 ans du tramway

En 2016, le tramway T3 a fêté ses 10 ans alors que le chantier vers la Porte d’Asnières entrait dans sa dernière phase. 10 ans de tramway pour une transformation des boulevards des Maréchaux en ruban vert.  L’arrivée du tramway aura permis de réduire de 50 % la circulation automobile. Une belle prouesse pour ce tramway qui est plébiscité par les usagers.

Le deuxième prolongement entre Porte de la Chapelle et Porte d’Asnières 

Ce prolongement du T3b a été mis en service en novembre 2018. Il traverse les 18e et 17e arrondissements de Paris et dessert les communes limitrophes de Saint-Denis, Saint-Ouen, Clichy et Levallois-Perret. Ses 8 nouvelles stations composent un tracé de 4,3 km.

Les stations de ce deuxième prolongement sont en correspondance avec 4 lignes de métro, 1 ligne de RER et 20 lignes de bus. Dès sa mise en service, il a accueilli environ 50 000 voyageurs par jour.

L’arrivée du tramway a permis de réaliser plus de correspondances avec les réseaux de transports publics, mais aussi de mieux se connecter à la première couronne. Le tramway rend les quartiers qu’il traverse plus attractifs et conviviaux.

Aujourd’hui, le troisième prolongement entre Porte d’Asnières et Porte Dauphine  est en cours de réalisation. Pour en savoir plus sur ce prolongement vous pouvez-vous rendre ici, ou consulter le calendrier et le tracé.